Dessine-toi...

 

Hier, j'ai regardé le film documentaire de Gilles Porte, "Dessine-toi..."  dont la proposition est de faire un voyage autour du monde et de regarder des enfants en train de se dessiner "de l'autre côté" de la vitre. Sa volonté est de partager la "grâce de l'enfance".

 

Au delà de cette proposition, j'ai pu constater et me voir confirmer que, partout dans le monde, des enfants, dont les origines et la culture sont différentes, tracent des figures de la Formulation.

 

Arno Stern avait fait cette découverte, dans les années 1970, quand il est allé à la rencontre d'enfants dans différents pays. Il parle d'un phénomène universel.

Évolution de la figure humaine dans la Formulation, telle que Arno Stern l'a constatée lors ses découvertes

Autoportraits tirés du film "Dessine-toi..."


 

 

En regardant le film, j'ai pu, également, voir des enfants jouer avec les tracés mais également des enfants, dont j'imagine, ayant peur de l'échec, doutant d'eux-mêmes.

Sur cette photo, tirée du film, un enfant trace des figures humaines, il efface ce qu'il dessine au fur et à mesure, il pleure. J'ai été touchée par cette séquence du film et je me questionne...

 

 

 

Pourquoi tous les enfants ne jouent-ils pas spontanément ?

Sont-ils trop occupés par les activités scolaires et extra-scolaires ?
Qu'est-ce qui les empêchent d'être eux-même ?

Est-ce que l'éducation artistique donnée trop jeune n'entrave-t-elle pas le développement naturel de la créativité ?

Arno Stern a remarqué que, depuis les années 80, certains enfants qui peignent dans son atelier ont perdu leur spontanéité. Ils reproduisent des leçons artistiques données à l'école, dans les activités extra-scolaires créatives, dans les musées...

Ils ne jouent plus, ils sont bloqués, ils ont perdu confiance en eux, ils doutent de leur capacité.

Heureusement, il souligne aussi que ces enfants qui fréquentent son atelier du Jeu de Peindre, régulièrement, se régénèrent et retrouvent, au fil des séances, le plaisir de jouer à peindre en toute spontanéité. Et ça pour moi, c'est une bonne nouvelle !

Et puis, toujours dans le film de Gilles Porte, j'ai vu la diversité des personnalités qui fait la richesse de notre monde !
J'ai vu des enfants heureux pour qui l'acte de tracer procure un plaisir simple et puissant...

Je me questionne à nouveau...

Qu'est-ce qui fait qu'un enfant prend un plaisir simple et puissant quand il joue ?

Qu'est-ce qui favorise la spontanéité ?
Qu'est-ce qui favorise la créativité naturelle ?

En réfléchissant à ces questions, je suis certaine d'une chose !

Quand l'enfant est préservé des jugements, de la comparaison, de la compétition; quand il est laissé libre de tracer ce qu'il désire sur sa feuille; quand le respect mutuel est présent ainsi que le respect du lieu et du matériel, il peut être lui-même parmi les autres et s'exprimer pleinement selon sa seule personnalité, en toute spontanéité.

Et je suis très heureuse de contribuer à l'émergence de la Formulation, ainsi qu'à la régénération de la créativité naturelle et spontanée, au sein de mon atelier LES COULEURS DE SOI en servant les participants afin que rien n'entrave leur élan de peindre.
J'ai à cœur de garantir le respect mutuel et du lieu afin que chacun, qui le souhaite, puisse faire l'expérience d'être soi-même parmi les autres !

Le respect, la liberté et la qualité relationnelle sont des valeurs importantes pour moi...

Voici la bande-annonce du film :

Si vous souhaitez voir ce film, vous pouvez le louez ici : https://www.fr.universcine.be/films/dessine-toi